• Blue Boy ~ RPG Yaoi •


 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
~ Forum RPG classé NC-18 : Yaoi & Lemon ~
Relations explicites entre hommes. Vous êtes prévenu(e)s.

Partagez | .
 

 What can you do if you don't believe in yourself! (Caesar Gioacchino/Membre PR)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Nombre de RPs : 2

Feuille de personnage
Nationalité: Italien
Âge: 26 ans
Situation: Célibataire

MessageSujet: What can you do if you don't believe in yourself! (Caesar Gioacchino/Membre PR)   Ven 23 Mar 2018 - 22:52

Gioacchino Caesar




Surnoms »Sombre fils de pute, connard, pour les intimes Gio ou Caesar.

Âge » 26 ans et quelque poussière

Nationalité » Japo-italienne (mère japonaise)

Groupe sanguin » AB+

Signe astrologique » Lion (20 Août)

Métier » Illustrateur pour livre jeunesse et enfant. (Nom d’artiste : Golden Leone) / Ex-mafieux.

Situation martial » Célibâtard (célibataire)

Orientation sexuelle » Gay qui ne cache pas son homosexualité, mais ne le crie pas non plus sur tous les toits. Il apprécie les courbes des femmes malgré tout. (dominant)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Apparence physique


«Les gens comme toi sont la raison de l’existence de mon majeur »


Le jeune homme fait 1m87 pour un poids de 83 kg, son corps aux larges épaules en V fut taillé par les combats de rue et la boxe durant son adolescence. Sa peau claire comporte quelques cicatrices peu nombreuses plus ou moins visibles selon la zone, Caesar ne cherche pas à cacher ses marques, car il apprécie de les porter témoignant des combats qu’il a pu mener et gagner la plupart du temps.

Sa crinière blonde naturelle dont les pointes ne se laissent dompter par aucune brosse est constamment plaquée en arrière décorer par une paire de lunette de soleil, sur le visage angulaire aux traits assez durs, plus Italien que Japonais, est orné un sourire variant selon les humeurs : sourire amusé, arrogant ou sincère. Son regard brillant varie également pouvant montrer de l’amusement ou de l’arrogance quand l’éclat disparaît assombrissant son regard mieux vaut disparaître.

La première impression que donne Caesar n’est jamais positive avec son allure de « Badboy » qui n’est pas faux en soi et le brin de folie qui se dégage de lui qui n’est pas faux non plus.

Niveau vestimentaire, il est toujours bien habillé, à cheval sur la mode italienne. Lorsqu’il se rend au papillon rouge, c’est toujours en costume italien dans l’intimité entre les quatre murs de son appartement, il est plus décontracté voire banal soit uniquement en jogging… Le métis porte quelques bracelets au poignet droit jamais au gauche et des boucles d’oreilles assorties à son look.



Caractère


« Ma personnalité me définit mon comportement dépend de qui tu es »

C’est le mec que tu penses corrompre facilement en lui donnant un pot-de-vin pour qu’il laisse couler l’affaire alors qu'en réalité, il prendra l’argent et te balancera aux flics tel le connard qu’il est, l’ayant déjà fait par le passé à un Italien dans le trafic de drogue mineure. « L’argent n’est qu’une arme, un vulgaire bout de papier qui peut corrompre et semé la discorde chez l’Homme et moi, je suis un homme qui contrôle l’argent, un corrupteur et non un corrompu. » Voilà ça pensait.

C’est le mec qui n’a pas froid aux yeux, le genre de personne à te dire droit dans les yeux « va chier ». S’il te respecte, il le dira sans sourire dans le cas contraire il le dira avec un sourire clair et net ou un sourire énervant pour te pousser à l’erreur.

C’est le mec qui n’a honte de rien, qui crache dans ton verre d’eau sans gêne, qui n’a pas de frontière et traite tout le monde de la même manière qu’importe le statut social, qui est cash au point que ça te met mal à l’aise à te demander s’il ne se fout pas de ta gueule, probablement ou pas.

C’est le mec qui s’en fout de certaines insultes par moment genre, tu lui dis « va te faire foutre » il te répondra « avec plaisir si c’est avec toi (bien sûr, c’est lui qui t’encule)» si tu lui plais un minimum dans le cas contraire, il te répondra « à toi l’honneur ». Mais si tu lui dis « Grande blonde » il te cassera les dents sans états d’âme, la bastant ça le connaît.

Caesar n’est pas quelqu’un de foncièrement gentil ou mauvais, il vit selon ses envies se laissant aller par son instinct et ses coups de tête, indépendamment de tout avis. Il s’en fout royalement du jugement des autres et de l’image qu’il donne, sauf de ceux qu’il aime, l'Italien ne cherchera jamais à se justifier pour ses actions sauf à ses proches sur leur demande.

C’est un être très égoïste, mais bien plus attentionné qu’il ne le pense, Caesar se sait égoïste faisant passer sa personne avant les autres pourtant, il est gentil à la limite attentionné sans le remarquer.

Caesar apprécie tout ce qui a un aspect mignon « cute » comme il le dit, au point de rougir ou de saigner du nez par moments. En matière d’homme, il n’est pas difficile, mais à un gros faible pour ceux qui sont mignons et délicats que ce soit au niveau physique ou psychologique. L’italien est taquin un poil dragueur avec les mecs timides cherchant à les tirer de leur zone de confort. Au lit, il peut être aussi doux que du chocolat ou brutal selon son partenaire. Il n’a jamais pensé à une relation sérieuse n’ayant pas trouvé chaussure à son pied.

Caesar est par moment, soit insouciant où il lui manque clairement une case s’attirant facilement des problèmes, se mettant en danger sans crier gare et n’ayant nullement peur de la mort. L’italien à la rigolade facile aimant bien rire de tout et de rien son sens de l’humour et large même en situation critique, il rit.

dans toute situation, il reste fidèle à lui-même, détestant se prendre la tête pour des futilités paradoxe plus que présent par moments. Le métis se plaint de chose futile, mais jamais des choses gravent qu’il préfère garder pour lui, inquiéter les autres et passer pour un faible hors de question. Caesar, préfère blesser par honnêteté que par mensonge pourtant, c’est un menteur talentueux quand l’envie le prend n’hésitant pas à vous mentir droit dans les yeux malgré qu’il déteste les menteurs.

Au premier coup d’œil, on ne l’imaginerait pas ainsi à cause de son physique et de la première impression que donne le jeune homme pourtant, malgré son caractère, Caesar essaye d’être plus responsable et moins gamin, en somme gagner en maturité, car il se connaît, il sait qu’il est un faux calme à la provoque facile et se vexant pour un rien par moments, pouvant être jaloux et possessif à un point plus que puéril. Alors, il a pris la ferme intention de remédier à ça, Caesar la décider alors il le fera point final.

Caesar a une autre facette que celle qu’il montre, si le côté qu’il montre est d’or (ironie) l’autre coté de la médaille est sombre, celle de son éducation mafieuse dans laquelle a baigné son enfance en Italie.

Sous la pure colère et l’irritation totale son côté mafieux et sadique ressort laissant voir l’autre partie de sa vraie nature un être sans la moindre compassion et scrupule. Son code moral n’existe plus ainsi que son humanité ou quand la situation l’exige. Prêt à tout pour nuire à quelqu’un, prêt à faire les pires crasses, les pires coups foireux, il n’hésitera pas non plus à prendre une vie qu’elle soit celle d’un d’homme, d’une femme, d’une personne âgée ou d’un enfant pour arriver à ses fins et avoir ce qu’il veut.


Particularités


« Même en dormant je baise mieux que ton ex »


-Donne des tapes amicales dans le dos oubliant parfois de modérer sa force.
-Quand il s’adresse à un(e) inconnu(e), il emploie toujours le « oni-san » ou « onee-san » (ils les emploient à la manier des voyous).
-Ambidextre, mais gaucher de basse.
-Il a une tache de naissance qui ressemble à la tête d’un panda sur l’omoplate gauche.

-Le métis porte quelques bracelets au poignet droit jamais au gauche pour une bonne raison qu’il ne donne jamais aux gens, seule sa sœur connaît la raison.
-Les boucles d’oreilles qu’il porte souvent sont carrées, offertes par sa sœur.
-Porte des lunettes de repos lorsqu’il travaille devant le Pc ou la tablette graphique lumineuse.
-Ne porte que rarement les lunettes de soleil posées sur sa tête.

-Fait parfois des nuits blanches pour finaliser son travail et respecte toujours les deadlines.
-Café/cappuccino le matin et chocolat l’après-midi. Rituel sacré pour lui.
-Toujours de mauvaise humeur quand il est malade ou en manque de sommeil.
-Cauchemarde parfois sur l’homme qu’il a tué à 15 ans.
-Il fume de temps à autre sans être accros pouvant aller jusqu’à finir un paquet.
-Continue de faire de la boxe.
-Il lui arrive de faire la fine bouche, fan des produits laitiers.
-Préfère les fruits de mer à la viande.
-plat préférait tagliatelle aux fruits de mer.

-Son groupe de musique préféré japonais est Frederic bond, c’est ce qui la poussait à apprendre le japonais. ( Togenkyo, kanashii ureshii et Only Wonder sont ses musiques préférées)
-Il est très protecteur avec sa fratrie, toucher à sa famille, c’est signer son arrêt de mort.
-Son frère et sa sœur sont les seules capables de lui faire ramener son cul en Italie, protecteur jusqu’au bout. La famille est importante.

-Il sait magnier un couteau et une arme à feu (éducation mafieuse) mais ne possède pas d’arme.
-Possède pas mal de notion en matière illégale qui lui évite des arnaques par moment.
-Apprécie sa nouvelle vie loin de la mafia.
-A un bon casier judiciaire.


Famille


« Aimer quelqu’un c’est lui donner le pouvoir de nous détruire »


Fedora (25 ans) : jeune femme à tête brûlée, fille à caractère, depuis enfant Caesar et elle sont fourrés ensemble pour les 100 coups au point de développer une complicité hors pair, quand en les voient trainer ensemble les gens en tendance à penser que c’est un couple, ce qu’ils aiment faire croire pour se foutre de la gueule des gens et pour la rigolade par moments. Ils se parlent de tout, se disent tous, depuis son arrivée à Kyôto sa sœur l’appelle tous les jours et Caesar reçoit des insultes lorsqu’il ne répond pas. Ils peuvent passer 3 heures à ce parler sans interruption par connexion. Elle était la première à avoir compris l’orientation de son frère. Fedora est une grande sœur poupoule avec son petit frère Thomas, toujours à le couvrir. Elle joue aussi le rôle de lien entre les deux frères parfois.

Thomas (23 ans) : Il est devenu le futur « Capocrimine » depuis que son père a déshérité Caesar. Thomas tient une relation plutôt simple avec son frère aîné qui se comporte comme telle, toujours là à lui donner des conseils dans tout type de situation et à l’épauler, mais surtout à veiller qu’il ne se fasse pas pigeonner par le premier venu. Thomas respecte beaucoup son aîné malgré leur différent et n’est pas aussi proche de lui que sa sœur, le jeune homme est plus proche de sa sœur à laquelle il se confie naturellement. Thomas se sent incapable de prendre le flambeau à cause de sa fratrie qui le couve comme pas possible.

Père : c’est un homme froid, mais un bon père en dehors de ses devoirs de Capocrimine. Sa relation avec son fils est tendue depuis leur dispute mémorable, il n’avait pas accepté l’orientation de Caesar qu’il a fait baver par la suite lui confiant le sale travail. Il regrette par moments, car l'aîné avait dû potentiel malgré son caractère. Le côté buté de Caesar vient de lui.

Mère : c’est une femme calme ne faisant que rarement des démonstrations affectives. La mère n’a pas non plus accepté l’orientation de son premier enfant attendant énormément de lui, mais ne la pas rejeter pour autant malgré sa grande déception son caractère n’a pas changé à son égard. Elle est plus proche de Thomas que de Caesar, sa relation est plutôt tendue avec sa fille. Le côté cruel de Caesar vient d’elle.


Histoire


« Je vais t’ignorer au point que tu douteras de ton existence »


Caesar est né dans une famille riche, richesse bâtie sur le crime organisé. Ce qui a construit en partie son caractère.

Enfant, il passait une partie de son temps avec son père plutôt en formation pour être le futur « Capocrimine » au ordre du sou-Boss dans la hiérarchie pyramidale, Caesar prenait, ces moments comme des moments de complicité entre un père et son fils. Trop jeune pour comprendre qu’il s’agissait de l’imbiber jeune de ce milieu mafieux. La famille mafieuse à laquelle appartenait la famille de Caesar était connue pour être d'une cruauté sans nom et d'un absolu manque de scrupules, connue pour le trafic des contrefaçons, sa corruption et son emprise sur un petit casino priser de la ville servant au blanchiment d’argent.

Le gamin n’avait pas compris tout ça avant ses 15 ans, quand son père lui donna une arme entre les mains lui ordonnant d’abattre un ennemi attaché. L’adolescent avait montré un manque d’assurance et de refus le père n’avait pas hésité à pointer son arme contre la tempe de son fils près à l’abattre si l’adolescent ne s’exécuter pas. Pour la première fois de sa vie Caesar avait senti la mort s’approcher, il finit par presser du bout de ses doigts tremblant la gâchette.

Son père avait voulu lui apprendre la chose jeune, prendre une vie, tuer où être tué, y a pas de quartier pour ceux qui font pitié. Seuls, les plus forts survivent, seuls les plus forts subsistent.

L’expérience ne fut pas sans conséquences sur l’adolescent qui cauchemarda chaque nuit durant six mois sur la vie qu’il a prise contre son gré, seul le dessin arriva à le calmer à lui faire oublier ce sentiment, l’art était son échappatoire.

Et comme un malheur n’arrive jamais seul, non comme la vie, c’est une chieuse de premier, un an après l’incident à 16 ans Caesar n’avait plus eu de doute concernant son orientation sexuelle qu’il n’acceptait pas. Le jeune homme devient plus violent, colérique et irritable pour un rien, jetant son dégoût et sa colère contre son entourage à coup-de-poing beaucoup plus sur les mecs qui lui plaisait. Quand vous êtes en soirée avec un groupe de pote pour draguer les « Signorina » qui tombent à vos pieds, mais que vous avait envie de baiser un mec principalement un de vos potes y a de quoi péter un câble.

La seule chose qui calmait l’Italien était dessiner des choses colorées en total contraste avec son état et milieu pour des concours magazines jeunesse et enfant, ça lui avait permis de se faire remarquer par des maisons d’édition malgré son jeune âge.

Le temps n’arrangea rien, Caesar devint de plus en plus incontrôlable pour ses parents qui traduisaient ça par « la crise d’adolescence », le blond finissait minimum trois fois par mois au commissariat pour bagarre au pire à l’hôpital et se montrer insolent et taciturne quand ses parents l’interrogeaient sur ses découchages du domicile familial, qu’il passait entre les jambes d’hommes geste que regrettait l’italien le lendemain, car il avait cédait à ses pulsions qui le répugnent et n’avait plus le contrôle sur lui-même. Caesar se détestait de plus en plus.

C’est sa sœur Fedora qui régla le problème comprenant l’orientation de son frère passer inaperçue, malgré les colères de Caesar la cadette n’avait jamais eu peur de lui. C’est sa sœur Fedora qui régla le problème comprenant l’orientation de son frère passer inaperçue, malgré les colères de Caesar la cadette n’avait jamais eu peur de lui.

Tout était redevenu normal, il était redevenu normal. Redevenu le Caesar que tout le monde connaît sortie agrandie de cette mauvaise phase, donc il n’avait pas hésité à tout balancer à ses vieux, à leur dire pour son homosexualité et que les fiançailles avec la famille Manfredo pouvaient aller se faire foudre, s’ensuit une engueulade mémorable à coup-de-poing entre père et fils, fils qui ne regrette pas d’avoir rendu les coups à son père résultat des courses Caesar fut déshérité du poste qu’il lui était promis et perdu pas mal de ses privilèges.

À la majorité, tout le monde s’attendait à ce qu’il se casse pour poursuivre des études d’art, mais non Caesar avait décidé de faire des formations que des études inutiles selon lui, l’autre raison qui l’empêchait de partir était Thomas. Caesar, s’était donné pour mission d’épauler le benjamin se sentant responsable en partie que son petit frère prend un tel rôle à l’âge de 15 ans sur ses épaules n’étant pas aussi imprégné que lui de ce milieu.

L’italien, s’était retrouvé à jongler entre ses devoirs de grand frère, ses illustrations mensuelles pour divers magazines (entant que débutant) et son travail de mafieux assigner par son père.

Durant 7 ans il épaula son petit frère du mieux qu’il pue, gagna en notoriété affûtant son style entant qu’illustrateur et continua à effectuer diverses missions pour la famille emmagasinant pas mal de connaissance.

Au final Caeser resta fidèle à lui-même, il envoya tout voler, l’environnement le faisait plus chiez qu'autre chose, il n’avait pas de vie. Entre sa famille adorée, son travail de mafieux et son travail d’illustrateur qui lui demander de plus en plus de temps a cause des demandes. Le choix était vite fait, Caesar fit son putain d’égoïste et partie de chez lui pour se consacrer à ce qu’il aimait le dessin.

Continuant de veiller au loin sur sa fratrie, Caesar avait dit à ses parents qu’il était parti à Tokyo pour une maison d’Édition alors que non l’italien, c’est installer à Kyôto travaillant pour son compte. Seule sa sœur est au courant de son mensonge.


Autres


« Si tu es dieu alors je suis ton créateur »


-Il regarde durant ses pauses des dessins animé pour trouver l’inspiration et connaître l’évolution des préférences, c’est grâce à ça que ses dessins sont adaptés aux attentes d'un public jeune. Ses petits coups de cœur sont : Rick et Morty, gravity falls, Steven universe, Adventure time, Tome of the Unknown..

-Il possède un iguane comme animal de compagnie « Morgane » sa princesse sa « fifi » d’amour comme il l’appelle. Totalement soumis à son animal de compagnie, c’est elle qui fait la loi dans l’appartement.

-Il a ramené sa Ferrari avec lui comme Morgane d’Italie, lui faisant un petit trou dans ses économies. Quand en connaît son métier en se demande comment il a tout ce confort, car la renommer ne fait pas tout, le confort qu’il a, proviens de ses économies gagner par son ancien travail de mafieux et de son travail actuel qui paye bien contrairement au début qui ne payer que dalle.

-Depuis un an, ses illustrations font parler de lui en dehors de l’Italie et les réseaux sociaux notamment son blog à aider. En parallèle de ses illustrations, il travaille sur son propre livre en secret qu’il prévoit de présenter à une maison d’édition un jour.

-Caesar se distingue par son talent, sa créativité et son imagination. Choisissant les couleurs, les textures et les décors des univers qu’il crée avec les personnages.

-Sa sœur vient lui rendre visite régulièrement et l’appelle quotidiennement.

-Dans la plus grande pièce de son appartement, est entreposé son bureau aux couleurs claires avec le matériel informatique pour le travail, mais également une petite bibliothèque où tous ses portfolios sont rangés avec des dossiers, des ouvrages de dessin et tous les livres auxquels il a contribué à la réalisation. Sur le petit canapé et posait une vingtaine de peluches (25 exactement) et sur les étagères du matériel (Pinceau, encres de couleur, gomme, Aquarelle, encre de chine, papier, crayon de couleur, crayon à mine, crayon traditionnel...etc). Ce lieu porte aussi le nom de « sanctuaire ».




• Vous


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Je soussigné(e) Caesar Gioacchino déclare être majeur(e) et avoir pris connaissance du Règlement du Forum, tant RP que Hors-RP, rédigé par le Staff.

Pseudo » Agapè
Âge » 19 ans
Sexe » F
Comment avez-vous connu le Blue Boy Forum RPG yaoi ? »///
Un petit commentaire ? » je vous aime ❤ . Le français n'est pas ma langue maternelle, mais j'essaye de m'améliorer




Dernière édition par Caesar Gioacchino le Sam 31 Mar 2018 - 17:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueboy.frbb.net/t4258-what-can-you-do-if-you-don-t-believe-in-yourself-caesar-gioacchino-membre-pr
Crevette perdue
avatar

Nombre de RPs : 9

Feuille de personnage
Nationalité: Japonais
Âge: 25 ans
Situation: Célibataire

MessageSujet: Re: What can you do if you don't believe in yourself! (Caesar Gioacchino/Membre PR)   Sam 24 Mar 2018 - 8:02

Gnhéhéhéhéhé, je pose là *Regard de vicieuse*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simple Citoyen
avatar

Nombre de RPs : 15

Feuille de personnage
Nationalité: Italo-japonaise
Âge: Tout juste 20 ans
Situation: Célibataire

MessageSujet: Re: What can you do if you don't believe in yourself! (Caesar Gioacchino/Membre PR)   Mar 27 Mar 2018 - 23:37

Maintenant que ta fiche est au bon endroit, je te resouhaite bienvenue avec Caesar ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nombre de RPs : 2

Feuille de personnage
Nationalité: Italien
Âge: 26 ans
Situation: Célibataire

MessageSujet: Re: What can you do if you don't believe in yourself! (Caesar Gioacchino/Membre PR)   Sam 31 Mar 2018 - 16:31

^^ Merci à vous deux !!! ❤

Fini....T-T pardon s'il reste encore des fautes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueboy.frbb.net/t4258-what-can-you-do-if-you-don-t-believe-in-yourself-caesar-gioacchino-membre-pr
PNJ
Compte Fondateur
avatar

Nombre de RPs : 169

Feuille de personnage
Nationalité: Japonaise
Âge: 27 ans
Situation: Célibataire

MessageSujet: Re: What can you do if you don't believe in yourself! (Caesar Gioacchino/Membre PR)   Sam 31 Mar 2018 - 17:23

Et voilà mon jambon de Parme ! Validé !

Tu pourras créer ta fiche de lien [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (obligatoire) et tu pourras également draguer au passage quelques partenaires intéressants, ou encore demander un [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Bon jeu =)

PS : Je te demanderais de remplir ton profil/ta feuille de perso. Merci ^^

_________________
Attention!
Ce personnage est l'administrateur du forum et ne sert que pour l'administration.


Les MPs de Blue Boy Club sont activés pour toutes questions ou problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: What can you do if you don't believe in yourself! (Caesar Gioacchino/Membre PR)   

Revenir en haut Aller en bas
 

What can you do if you don't believe in yourself! (Caesar Gioacchino/Membre PR)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Erco Skaline
» Berhthramm - normand du XIth
» Règlement RPG
» SCOOP/LE NOUVEAU CEP
» Voiture de Djakout-Mizik impliqué dans un autre accident de la circulation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Blue Boy ~ RPG Yaoi • :: ~>• Contexte et personnages • :: • Personnages • :: • Fiches validées :: Le Papillon Rouge-