• Blue Boy ~ RPG Yaoi •


 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
~ Forum RPG classé NC-18 : Yaoi & Lemon ~
Relations explicites entre hommes. Vous êtes prévenu(e)s.

Partagez | .
 

 Jun Kyoshi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crevette perdue
avatar

Nombre de RPs : 9

Feuille de personnage
Nationalité: Japonais
Âge: 25 ans
Situation: Célibataire

MessageSujet: Jun Kyoshi   Dim 25 Fév 2018 - 8:58

Jun Kyoshi




Surnoms » Jun

Âge » 25 ans (01/07/92)
Nationalité » Japonais
Métier » En essai dans une librairie
Orientation sexuelle » Homosexuel
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Apparence physique


Jun n'est le genre de bellâtre qu'on remarque dans la rue, le Roméo blond qui fait tourner des têtes.

Brun, toujours échevelé, sa « crinière » est l'anarchie pure : courte à l'arrière, plus longue à l'avant et raide, elle lui donne des airs juvéniles que ses vingt-cinq ans devraient lui avoir enlevé. Les mèches couvrant son regard et le petit nez qui se faufilent entre elles finissent de prouver ce qu'il est : rêveur et introverti. Et c'est hagard et souvent méfiant qu'il regarde le monde de ses yeux noirs aux reflets gris. De grands orbes doucement bridés, qui sont de véritables miroirs, laissant couler à flot la vérité, l’âme de Jun. Et même s'ils restent souvent braqués timidement au sol, le garçon finit toujours par vous lancer un regard, dans une fièvre de colère, ou une tentative d'amitié.
Ce gosse est si paumé qu'il se perd dans ses vêtements trop grands pour lui, toujours ceux de son grand frère. Des vêtements qui à n'importe quel garçon donneraient des airs des charmeurs, de « bad-boy », mais qui sur lui perdent toutes caractéristiques, pour juste devenir un amas de tissus étouffants une peau diaphane, rougissant au moindre contacte. Il ressemble à un petit reptile qui ne saurait pas où ce cacher, un petit reptile... Incomplet.

Jun ne serra jamais un genre de bellâtre, un Roméo. Pour ça, il faudrait que sa jambe droite ne s'arrête pas brutalement au genou. On n'a jamais vu un don juan amputé d'une jambe, à la démarche clopinante, accompagné d'une béquille.

Caractère


On pourrait le dire efféminé, d'une certaine manière. Timide, discret, sensible, c'est le genre de chose qu'on attend d'une femme. Et c'est vrai, tout ça, Jun l'est. Il n'est pas à l'aise avec les gens, leur regard lui fait mal si bien qu'il l'évite souvent, ou du moins ne s'y expose pas trop longtemps. Discret, il l'est. Même si sa béquille ne l'aide pas, il a un don pour se tasser dans un coin, et se faire oublier. 
Sensible, à ça oui. Jun a quelque chose tenant presque du don, une facilité à capter l'état de ses congénères humains. On pourrait penser que cela en fait un jeune homme asphyxié par la compassion... Mais c'est tout l'inverse.

Si Jun colle à une certaine image de la féminité, toute cette coquille de fragilité n'est brisée que par sa profonde misanthropie, et sa tendance à ne jamais sortir de la maison familiale. Le jeune homme déteste les hommes. Mais pas d'une haine idiote qui n'a pas d'être. Il n'a que rarement croisé d'homme ou de femme, pas depuis plusieurs années, mais chaque fois qu'il s'est confronté à eux, l'envie de fuir à toutes jambes le saisissait au ventre. La violence fait partie de l'être, mais aux yeux de Jun, elle a pris une des pires formes qui soient. Elle est devenue prix, « like », « follower ». Augmentation, chômage, heures supplémentaires. La violence avance masquée sur une terre conquise, sur le cœur des hommes. Et cela fait peur à la crevette. Elle ne veut pas rentrer là-dedans, elle est dégoûtée de cette violence, de ces coups muets.
Le brun se protège en restant enfermé à l’intérieur de la maison familiale, passant son temps devant l'ordinateur, arpentant Fallout, Assassin's Creed, Minecraft. Il ne fait pas tant ça pour le jeu, mais pour le mouvement, le déplacement. Lui, jeune homme amputé peut d'un coup sauter, escalader, courir. Ce n'est peut-être pas saint, et sa grande sœur a beau le lui reprocher, les jeux vidéo sont devenus son exutoire, avec les livres.
Et sans aucun tact, il arrive que le petit Japonais se lance des dissections du monde, ou de son quotidien.

Mais même s'il sait que la connerie et l'horreur humaine sont un puits sans fond, il y a bien des actes, des pensées qui lui tirent une grimace de dégoût... Il est loin d'autre aussi ennuyé de l'humain qu'il n'en donne l'impression ou ne voudrait l'être.



Particularités


Maux de dos constants. Jambe droite amputée au genou, une cicatrice remonte de mon moignon à sa hanche en une fine ligne blanche. Facilement gêné quand les conversations dérapent vers les jeux de chambres.

Famille



Kentaro Kyoshi : son père, mort à 36 ans dans l'accident qui coûta à Jun sa jambe. À l'époque, le petit garçon avait l’admiration qu'ont tous les enfants pour leur papa. Pas de conflit, et une passion que Kentaro tentait de transmettre à son fils : le goût de la musique.

Akiko Kyoshi : sa mère(47 ans). Avec elle, se fut plus compliqué. Cette femme n’eut pas le temps de faire le deuil de son mari, devant s'occuper de ses trois enfants, dont Jun à l’hôpital. La disparition de son mari plongea sa famille dans cette pauvreté cachée du soleil levant, et Akiko se tua lentement, mais sûrement au travail, sacrifiant tout à ses enfants adorés. Jun, depuis son accident, est devenue son petit oiseau, sa précieuse crevette.

Yô Kyoshi : le grand frère(27 ans) de Jun, un séducteur, branleur et Junkie de première. Le genre de personne qui pourrait être classé « déchet de la société ». Mais voilà, il a basculé depuis 3 ans de l'autre côté, dans les « nuisibles », les délinquants, les petits dealers, les yakuzas. Jun a du mal à se faire à cette idée, déjà que voir son frère revenir détruit, et se traîner lamentablement au canapé pour y comater trois jours est une torture, savoir qu'il participe à l’extension de la merde pure qu'est la drogue à ses yeux... Lui retourne parfois le ventre.

Asuna Kyoshi : sa grande sœur(28 ans), et sûrement la pire relation qu'il entretient. Asuna et lui était très proche avant qu'ils ne sombrent dans le tumulte financier, et que Jun ne devienne un estropié. Mais depuis ce moment, Asuna prend exemple sur sa mère, et n'a pas hésité à travailler en étant mineur. Elle a vu lentement sa famille pourrir, ses frères sombrer, sa mère se transformer en machine à ramener du fric. Et toute la colère que cela provoqua fut rejeté sur Jun. Elle le hait autant qu'elle l'aime.



Histoire



Pourquoi c'est arrivé à nous ? Il y a des millions de familles au Japon, pourquoi la notre ?

La vie de Jun commença calmement. Petit dernier d'une fratrie de trois enfants, il était protégé, aimé, elle était encore loin l'époque où on contait le moindre Yen. Ce qui a tout bouleversé, tout retourné, c'est un accident con, simple. C'était il y a quinze ans, un hiver froid et gelé où Mr. Kyoshi avait décidé d'emmener son fils à l’extérieur de Kyoto. Ce quil s'est passé n'a jamais été clair. Peut-être était-ce l'obscurité du soir, l'adrénaline, le gèle, l'autoroute.
Kentaro perdit le contrôle de la voiture, et ils partirent dans le décor en quelques secondes. Jun se rappelle vaguement de la voiture se renversant, mais ce qu'il n'oubliera jamais, c'est ce qu'il a ressentie en se réveillant. Une douleur immense, insupportable, au genou. Et la vision d'horreur de cette jambe pantelante, qui même si toujours raccroché à son corps, n'était plus à lui.

Hey ! Le gamin de la 105, tu vois qui c'est ? Ouais, Miruta a dit que la seule solution c'est l'amputation...Putain, j'veux pas croiser sa mère, à ce mioche...Déjà que le père a traversé le pare-brise...

Jun fut amputé. Encore aujourd'hui, c'est le sujet tabou de la famille. Akiko n'eut jamais la force d'en parler avec son fils, le laissant seul avec ses cauchemars ses peurs. Ce n'était pas des psychologues qu'il fallait au petit garçon, mais d'une mère. Or, c'est à cette période que la tempête commença à souffler pour la famille Kyoshi. Il y eut un problème d'assurance, et les frais d’hospitalisation, ainsi que le rachat d'une voiture ne furent pas remboursés. Ils n'eurent pas le temps de réellement faire leur deuil, c'est sûrement de là que Jun tire sa haine de l'argent.
Akiko commença sa descente en enfer, partant tôt le matin, revenant tard le soir, accumulant les jobs. Elle ne voyait presque plus ses enfants, et ne sut jamais rien des conséquences de l'opération de son petit dernier.

Jun, hey Jun ! T'es un oiseau hein?! Un flamant rose ? C'est pour ça que t'es que sur une jambe et que tu saute tout le temps ?!! Hahahahaha!

Les enfants ne sont pas innocents, la petite crevette l'apprit à ses dépens. Un des passe-temps favoris de ses camarades était devenu de lui arracher sa béquille, et de la cacher au dernier étage du collège, obligeant le garçon à clopiner dans tout l'établissement.
C'est pour ça qu'à ses quatorze ans, Jun demanda à quitter l'école, faisant les cours chez lui, au fond de sa chambre. C'est à ce moment qu'il a commencé à avoir ses penchants très associables, et que sa relation avec sa sœur a commencé à se tendre.

Jun ? Tu sais où est maman?

Aux seize ans de la petite crevette, Akiko disparus. Du jour au lendemain, Asune, Yô et Jun ne revirent jamais leur mère, et le pire est sûrement de ne pas savoir pourquoi elle les avait quitté. C'est ce qui participa à faire d'Asuna ce qu'elle est aujourd'hui : une jeune femme froide qui se sacrifie pour ses deux frères, et qui porte pour l'un d'eux une haine sans bornes. Elle a toujours considéré Jun comme l'unique responsable de cette disparition, pensant que sa maman n'avait plus supporté de voir son fils décrocher du monde.

Asuna, t'étais où cette nuit ? En faite réponds pas, je sais déjà tout. Mais depuis quand tu couche pour de l'argent au juste ? Depuis quand t'as perdue toute dignité?

L’aînée des Kyoshi n'a pas pu garder indéfiniment son secret : ses multiples petits boulots ne permettaient pas de combler les besoins du foyer familial. Alors oui, Asuna est tombé dans la prostitution, donnant tout ce qu'il lui restait pour ses frères, courant le risque d'être renvoyée de son école d'urgentistes. Et alors qu'elle s'attendait au soutien, à l'amour d'une fratrie, elle se heurta au mépris de Yô, mais au réconfort silencieux de Jun. Les deux se rapprochèrent un peu, retrouvant un fragment de leur complicité enfantine. Mais pendant cette période, ils oublièrent de surveiller Yô, l'aimant à problème par excellence.

Yô...T'es défoncé...Va dans ta chambre, Asuna va crier sinon...

Yô lui, avait sombré dans la délinquance, et dérapé vers la drogue. Et le premier spectateur de cette déchéance était Jun, qui voyait son frère revenir détruit, de plus en plus souvent. Le jeune homme aurait voulu voir les choses s'arrêter là, mais définitivement les Kyoshi étaient maudits. Du doigt dans l’engrenage, Yô se fit bientôt prendre tout le bras, et se retrouva à servir d’intermédiaire entre dealer et client dans de rares cas où ni l'un ni l'autre ne voulaient se voir. En agissant ainsi, il gagna le mépris de Jun, et la méfiance d'Asuna. Malgré tout, il a toujours été avec son frère, a toujours veillé sur lui.

Jun, va falloir sortir quand même...

Récemment, Asuna a réussi à convaincre une amie de prendre Jun comme vendeur dans sa libraire. Sa grande sœur pour comme elle peut la crevette à s'ouvrir aux autres. Mais il y a une chose qui commence à inquiéter Jun : son frère. Le garçon n'est pas idiot, il a depuis longtemps compris que sa préférence se portait sur les hommes. Mais il a un mauvais pressentiment... Comme si son frère n'allait pas l'accepter comme ça...


Autres


Jun a la peau qui marque. Énormément. La moindre friction, le moindre coup laisse une rougeur ou un bleu. Il hait sa jambe amputée, la trouve laide. Alors si un jour la crevette se retrouve nue comme un ver devant vous, ne vous étonnez pas de la voir se tortiller pour cacher son moignon.


• Vous


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Je soussigné(e) Jun Kyoshi déclare être majeur(e) et avoir pris connaissance du Règlement du Forum, tant RP que Hors-RP, rédigé par le Staff.

Pseudo » Jun me semble bien!
Âge » Je vous parle d'un temps
Que les moins de 20 ans....
Sexe » Vulve.
Comment avez-vous connu le Blue Boy Forum RPG yaoi ? » Par hasard sur la toile!
Un petit commentaire ? » Oui! 3 petites choses à préciser!
1: Je ressors d'une grande pause en matière de RP, ce qui va sûrement entraîner une certaine rigidité dans mes premiers RP, désolée :/
2: Je n'ai jamais fait de RPG Yaoi, en faîte je n'ai tout simplement jamais lu de yaoi (mais j'vais rattraper ce retard!), alors je suis pour le coup une vraie petite nouvelle!
3: Je vais hélas avoir un rythme de réponse très lent: Environ 2/3 réponses par mois. La faute à un job qui ne me permet pas toujours une connexion, et qui me crève....



Dernière édition par Jun Kyoshi le Dim 25 Fév 2018 - 18:03, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crevette perdue
avatar

Nombre de RPs : 9

Feuille de personnage
Nationalité: Japonais
Âge: 25 ans
Situation: Célibataire

MessageSujet: Re: Jun Kyoshi   Dim 25 Fév 2018 - 11:56

Petit Up pour signaler que ma fiche est toute chaude, sortie du four!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jun Kyoshi   Dim 25 Fév 2018 - 14:26

Coucou mon loulou !

Alors, je n'ai pas repéré d'incohérences dans ta fiche, tout me semble plutôt pas mal !
Par contre il y a pas mal de fautes sur des homonymies ou des conjugaisons, et même quelques mots manquent par-ci par-là ! Pourrais-tu corriger avant que le staff ne puisse valider ?
Pat exemple : "Bel âtre", je suis ravi d'apprendre que tu as une belle cheminée xD Je pense que tu voulais dire "Bellâtre".

Pour ce qui est de ton groupe c'est cool ! Il y a déjà Mari Yorizane qui travaille dans une librairie, ça vous fera un point commun !

Je te laisse nettoyer et après je pense que ce sera bon !
Revenir en haut Aller en bas
Crevette perdue
avatar

Nombre de RPs : 9

Feuille de personnage
Nationalité: Japonais
Âge: 25 ans
Situation: Célibataire

MessageSujet: Re: Jun Kyoshi   Dim 25 Fév 2018 - 18:06

S'agenouille, pleure telle une larve

Pourquoi j'écris toujours "pas" à la place de "paaaaaaaar"?

Enfin bref. Théoriquement, c'est tout propre! -_- Désolée pour la brûlure de rétine, je n'ai aucune excuse, j'peux juste promettre de faire mieux en RP!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Compte Fondateur
avatar

Nombre de RPs : 174

Feuille de personnage
Nationalité: Japonaise
Âge: 27 ans
Situation: Célibataire

MessageSujet: Re: Jun Kyoshi   Lun 26 Fév 2018 - 0:05

Bon et bien te voilà validé ! Je me suis tout de même permis de nettoyer quelques petites fautes persistantes ! Bienvenue parmi nous !

Tu pourras créer ton [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], pour la suite (pas obligatoire mais conseillé)-
Tu peux chercher un partenaire de jeu dans le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ou directement poster sur un sujet libre, qui sont répertoriés [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], et éventuellement demander un [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Bon jeu =)

PS : Je te demanderais de remplir ton profil/ta feuille de perso. Merci ^^

_________________
Attention!
Ce personnage est l'administrateur du forum et ne sert que pour l'administration.


Les MPs de Blue Boy Club sont activés pour toutes questions ou problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jun Kyoshi   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jun Kyoshi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kyoshi Alma, ou " Visage de corbeau " ( terminé )
» L'Empereur le plus naze
» Divagations passagères. [PV Kyoshi]
» Des Pnj's pour le démon !
» Atelier Kyoshi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Blue Boy ~ RPG Yaoi • :: ~>• Contexte et personnages • :: • Personnages • :: • Fiches validées :: Citoyens-