• Blue Boy ~ RPG Yaoi •


 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
~ Forum RPG classé NC-18 : Yaoi & Lemon ~
Relations explicites entre hommes. Vous êtes prévenu(e)s.

Partagez | .
 

 Panne informatique et douce rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre du Club
avatar

Nombre de RPs : 2

Feuille de personnage
Nationalité: Japonaise
Âge: 34 ans
Situation: Célibataire

MessageSujet: Panne informatique et douce rencontre   Ven 6 Oct 2017 - 20:40

« A problem has been detected and the system has been shut down to prevent damage and your computer
The problem seems to be caused by the following file : SPCDCOM. SYS
For technical information please call your provider"


Hum… Quand un ordinateur vous parle ce n’est jamais bon signe et pour moi ça va très mal… Cet engin de malheur refuse de se mettre en route depuis hier soir… Dieu que c’est chose son capricieuse ! Je tente de rester calme mais j’ai tellement de travail qui m’attend et des échéances pour la semaine prochaine. Si je n’envoie pas mes épreuves lundi, je vais me retrouver avec la maison d’édition sur le dos et être obligé de faire des nuits blanches…
Je regarde mon pauvre Fusain qui a l’air tout aussi peiné que moi. Cependant, je pense que ses petits yeux larmoyants sont plus dû au fait que je ne lui ai pas encore donné ses croquettes qu’à mes problèmes informatiques.

« Ahlalala… Viens par-là toi »

Je tapote sur ma cuisse et Fusain rapplique pour avoir le droit à des caresses. Je lui accorde enfin un peu d’attention alors que cela fait déjà 3H que je suis levé… Il est déjà 10H et je n’ai absolument rien fait. Je ne suis pas lavé et toujours en pyjama. J’ouvre la petite baie vitrée qui donne sur mon jardinet, l’air frais me fait du bien. Fusain en profite pour sortir et lui aussi profiter un peu de cette matinée. Pendant qu’il est dehors je prépare sa gamelle d’eau et de croquettes. Moi je me fais un café bien noir et prend une cigarette. Je n’ai pas l’habitude de fumer de si bon matin mais je dois dire que cela me fait beaucoup de bien.

« WOUAF WOUAF …. RRRRRRRH »

Aaaaah ce chien est un bonheur d’aboyer pour un oui ou pour un non… Fusain rentre comme un fou dans la maison et salit tout avec ses pattes encore mouillées par la rosée. Quelle belle journée !
Ma tasse de café terminée, je me traîne direction la salle de bain. Je passe devant mon PC et l’allume avec le fol espoir qu’il cesse ses caprices :

« A problem has been detected and the system has been shut down to prevent damage and your computer
The problem seems to be caused by the following file : SPCDCOM. SYS
For technical information please call your provider “

« Très bien… MAIS TRÈS BIEN… »

Je me douche rapidement et enfile le même pantalon noir et la même chemise bleue que la veille. Je passe me furtivement un coup de brosse dans les cheveux, même si je sais que cela est vain, et me brosse les dents. Fusain gratte derrière la porte, il n’aime pas quand je reste trop longtemps dans la salle de bain. J’ouvre, il se faufile et se frotte à mon bas de pantalon dans l’espoir d’avoir de nouvelles caresses. J’ai la tête ailleurs cette histoire d’ordinateur doit rapidement prendre fin… Je n’ai pas envie de trimballer cette machine de malheur dans toute la ville pour qu’on me dise qu’on ne peut rien pour elle…

« Oh mais oui !... Je n’y pensais plus »

C’est vrai ! La dernière fois en faisant mes courses quelqu’un tractait pour un boutique d’informatique qui fait aussi dépannage à domicile ! J’ai gardé leur prospectus dans ma poche de manteau ! Tant pis si c’est plus cher je n’ai vraiment pas envie de me déplacé et je dois encore terminer des corrections de chapitres. Heureusement que je peux encore m’avancer un peu sans PC.
Je mets un peu d’ordre, même si mon sens du rangement est tout relatif et nettoie les traces de pattes de Fusain. Je retrouve même sans difficulté la publicité de la boutique.
Bon… Je vais devoir appeler des inconnus… Je déteste ça, mais je n’ai pas vraiment le choix. Je prends mon portable compose le numéro et attends quelques instants avant de tomber sur la voix d’une femme :

« Allô, bonjour que peut-on pour vous ? »

Je lui expose mon problème et lui demande s’il est possible que quelqu’un se déplace. Elle a l’air ravi, elle me répond que oui quelqu’un peut venir d’ici une heure. Je la remercie et me sens un peu soulagé…

Je prépare en avance un peu de thé pour mon ou ma sauveuse et briefe Fusain.

« Quelqu’un doit venir, tâche d’être aimable et de ne pas aboyer pour un rien ! »

Fusain à l’air de comprendre et va se réfugier dans son panier. Bon il ne me reste plus qu’a attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueboy.frbb.net/t4147-atsushi-seiko
Gigolo façon requiem
avatar

Nombre de RPs : 6

Feuille de personnage
Nationalité: Japonais
Âge: 21
Situation: Célibataire

MessageSujet: Re: Panne informatique et douce rencontre   Sam 7 Oct 2017 - 16:56

Panne informatique et douce rencontre
ft Atsushi Seiko



À chaques fois que je les croise, j'ai l'impression qu’ils deviennent de plus en plus virulent. Je fais ce que je peux pour rendre le plus d'argent possible mais ils m’ont encore frappé. Le pire, c’est que je ne peux pas me défendre. D'une parce qu'ils sont généralement plus taillés que moi et de deux : On enverrait d'autres hommes, plus nombreux et qui feraient bien pire je suppose...

- Si tu crois que ce montant ridicule suffit t'es bien naïf mon con.


C'est ce que m'ont répondu les deux types en me frappant à nouveau mais j'ai protesté, ce qui m’a valu un autre coup.

- Va falloir y mettre un peu plus du tiens toi. Ramène plus de clients ou tu nous supplieras d'être clément la prochaine fois.


Rie son acolyte avant que ces derniers ne s'en aillent avec ce que je leur ai donné alors que je me laisse tomber sur le sol de cette ruelle afin de me reposer, chose qui arrive de plus en plus souvent...

Ces revenus mensuels ne leurs suffisent pas… ou plus. Et c'est pour ça que je ne suis pas aussi concentré que d'habitude à la boutique. J'ai beau pianoter sur l'ordinateur pour vérifier les stocks et prendre certains appels… Je ne le fait que machinalement… Un air grave sur le visage tout en repensant aux mots de mes agresseurs. Le patron s'est même inquiété de mon état en me voyant arriver avec quelques bandages dont un sur ma joue droite. Le reste est majoritairement sur le corps donc c'est plus facile à camoufler avec des vêtements ou du fond de teint. Enfin... j'ai seulement prétexté une chute. Je dois passer pour quelqu'un de maladroit même si ce n'est pas vraiment le cas mais bon… Je ne peux pas dire la vérité. Je dois me terrer dans le silence si je ne veux pas subir bien pire…

Je soupire juste un instant en raccrochant le combiné du téléphone après avoir donné un renseignement sur un produit tandis qu’au même moment mon employeur débarque dans la pièce principale du magasin.
- Aoba-san ?

Appelle-t-il avant que je ne me tourne vers lui.
- Hai ?

- On a reçu un appel pour une réparation, je suis désolé de te demander ça alors que tu es blessé mais il faut que tu y ailles.

Répond-t-il d'un air inquiet bien que je lui sourit en lui disant que ce n'est rien. Encore un sourire forcé cependant… Ça aussi ça fait partie de mon quotidien, me forcer à paraître normal en toute circonstance... Alors… Je me lève de ma chaise et attrape mon sac en bandoulière. Il devrait y avoir tout ce qu'il faut pour bidouiller l’appareil s'il le faut. Oui, j'ai pris l'habitude de laisser mon matériel dedans, c'est plus pratique en cas de besoin et surtout… bah ça arrange mon supérieur. Une fois enfilé, le patron se contente de me tendre un papier avec l'adresse du client donc je m'exécute et me dirige vers la sortie du bâtiment, ouvrant la porte même si je m'arrête quelques secondes pour faire signe que je m'en vais avant de me mettre en route. La boutique n'est pas énormément grande donc on se connaît un peu tous.
《 Sate… 》

Je zieute l'adresse attentivement et la note sur le gps de mon téléphone puis j’attend que ça charge. C'est assez rapide d'ailleurs puisque l'itinéraire s'affiche après quelques instants. Je mémorise puis range l'objet et la feuille dans la poche de mon haut tandis que j’avance. Direction le quartier résidentiel, ce qui n'est pas très loin donc ça va, c'est juste une petite marche.

Lorsque j'arrive enfin dans les environs, je ressort le fameux papier afin de me rappeler le numéro du domicile, le répétant un peu à voix haute inconsciemment tant je suis concentré jusqu'à ce que le nombre que je recherche n’apparaisse quelques mètres plus loin. Bon, ça devrait être là, je lève un peu les yeux : c'est une maison qui ne se démarque pas vraiment des autres aux alentours. C'est simple.

Ni une ni deux au lieu de rester planté là comme un piquet je me décide à sonner et patiente tranquillement. Ah tiens… Je n'ai pas vraiment une dégaine de réparateur maintenant que j'y pense… Ça va peut être surprendre. Enfin… On a pas d'uniforme là-bas donc… J'espère juste ne pas m'être trompé d'habitation même si c'est peu probable vu que j'ai vérifié plusieurs fois. Bizarrement, on a toujours cette appréhension inutile quand on se rend chez quelqu'un que l'on connaît pas et le fait de venir pour un travail quelconque n'aide pas, bien au contraire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueboy.frbb.net/t4143-aoba-murasaki-citoyen-termine
Membre du Club
avatar

Nombre de RPs : 2

Feuille de personnage
Nationalité: Japonaise
Âge: 34 ans
Situation: Célibataire

MessageSujet: Re: Panne informatique et douce rencontre   Lun 9 Oct 2017 - 20:51

J’amène tranquillement mon pc portable dans la salle à manger et l’installe sur la table, je me dis que le/la pauvre réparateur-trice sera toujours mieux installé-e que dans le capharnaüm de mon bureau. Soudain Fusain dresse ses oreilles et se met à hurler. En général cela annonce la venue de quelqu’un. J’ignore comment fait ce chien, mais il sent arriver les gens à des kilomètres…

DING DONG

Encore une fois mon radar sur pattes n’a pas failli ! Je regarde une dernière fois autour de moi. Tout m’a l’air « ok ». Je fonce vers la porte et hésite quelques secondes avant d’ouvrir. Je suis un peu anxieux. Peu de gens viennent chez moi et même si ce n’est qu’un réparateur, je me dois de le recevoir convenable. J’ouvre la porte et je n’ai même pas le temps de voir mon invité que Fusain part se jeter sur lui et lui gratter la jambe de pantalon. Je suis effaré par le comportement de ce chien… Il est vraiment ingérable… Je m’abaisse pour l’attraper.

« Je m’excuse encore il est du genre expansif… »

Je relève la tête et observe enfin le visage de mon sauveur. Même si je ne laisse rien paraître je suis surpris. Il s’agit d’un jeune homme, aux trait fins, presque… féminins ? C’est assez déstabilisant, d’autant plus avec ses longs cheveux bleus. Cela lui va étrangement bien. Je n’ai pas du tout l’habitude de ce genre de look. Au risque de passer pour un vieux papi réac, ne nous mentons pas, je viens d’une famille ou se teindre les cheveux aurait été un motif pour être rayé du testament familial. Face à tant de fraicheur et de jeunesse, j’ai l’impression d’avoir 70 ans… Pourtant, ce joli minois est abimé par je ne sais quelle blessure. Un pansement vient altérer l’harmonie de ce visage anonyme. Je lui tends la main afin de l’accueillir :

« Bonjour, je suis M. Seiko. J’ai appelé ce matin, j’ai un problème avec mon ordinateur portable… J’espère que ce n’est pas trop grave et que vous pourrez trouver rapidement une solution. Je vous en prie, vous pouvez entrer »

Fusain à l’air enchanté par sa présence, il nous suit calmement mais ça queue ne cesse de montrer le bonheur de voir ce jeune homme entrer dans la maison. J’indique la salle à manger à notre invité afin qu’il puisse faire connaissance avec cette machine de malheur. Fusain n’arrête pas de geindre dans l’espoir d’obtenir quelques caresses de notre inconnu à la chevelure bleu. J’essaie de passer outre… De toute manière il se calmera si on ne fait pas attention à lui.

« Je vous laisse vous installer… Vous allez voir cette machine ne se laisse pas faire. Je dois vous dire que je mets en vous beaucoup d’espoir parce qu’il me reste pas mal de travail à abattre et tous mes fichiers sont là-dedans. Je vais chercher du thé en attendant »

Je prépare consciencieusement mon plateau. J’espère que je ne mets pas trop mal à l’aise mon réparateur… Je sais que beaucoup me trouve étrange avec mon regard vague. En tout cas j’ai l’impression de faire les choses bien. Je ramène le thé sur la table et sors une cigarette que je coince au coin de mes lèvres mais ne l’allume pas. J’observe le technicien je suis bien curieux de connaître le problème de cette satanée machine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueboy.frbb.net/t4147-atsushi-seiko
Gigolo façon requiem
avatar

Nombre de RPs : 6

Feuille de personnage
Nationalité: Japonais
Âge: 21
Situation: Célibataire

MessageSujet: Re: Panne informatique et douce rencontre   Mar 10 Oct 2017 - 1:16

Panne informatique et douce rencontre
ft Atsushi Seiko



J’attends un petit moment puisqu'en quelques instants, la porte s'ouvre tandis qu'une petite forme énergique se jette sur ma jambe. Surpris, je baisse les yeux avant d'apercevoir un petit spitz tout joyeux, ce qui me fait tirer un sourire.
- Ara, coucou toi.

Lui sourié-je attendris en le laissant faire. Je me retiens irrépressiblement de le caresser d'ailleurs vu comment il est adorable. Rapidement cependant, la petite boule de poils se fait attraper par mon interlocuteur je suppose donc je relève rapidement les yeux dans sa direction lorsque celui-ci s'excuse pour le comportement de son compagnon.
- Uun, pas de soucis, ça ne me dérange pas.

Je secoue la tête en souriant toujours. Après tout, je ne déteste pas les chiens, bien au contraire. Par contre, je reste un peu coi quand mon acolyte me tend sa main… Are ? Je crois bien que c'est une poignée de main. Je n'ai pas vraiment l'habitude de ce genre de façon de saluer. Pourtant mon interlocuteur semble bien japonais, il fait à peu près ma taille tout comme il est assez fin et les traits de son visage ne laissent planer aucun doute tout comme ses cheveux. Son nom sonne japonais aussi d'ailleurs. Fu… J'ai dû mal à saisir mais je fini tout de même par lui serrer la main.
- Hai… Eto… Aoba.

Acquiescé-je en me présentant même si je suis hésitant sans compter mon un air étonné sur le visage avant que je ne secoue un peu la tête. Puisqu'il m'invite à entrer je m'exécute et pénètre dans la demeure sans faire plus de cérémonie, je me permet juste un léger “Ojamashimasu” en m'inclinant pour rester poli même si c'est plus par habitude. Je suis surtout bien pensif en ce qui concerne cet homme… ça n’a pas l’air d’être un étranger donc la seule solution qui me vient à l'esprit c'est qu'il s'agirait d'un voyageur. Mais bon, trêve de bêtises, ça ne me concerne pas. Je suis là pour des réparations pas pour jouer aux devinettes alors je suis tranquillement l'hôte de cette maison jusqu'au salon où se trouve le dit appareil qui ferait des siennes tandis qu'il me laisse m'installer bien que je reste poli sans perdre mon sourire. M’asseyant, je le remercie à nouveau quand il se propose de me ramener du thé… Eh bien… Je ne peux même pas en placer une. Ça me gêne un peu mais d'une certaine façon c'est assez amusant. Allez savoir pourquoi.
《 Yosh 》

En quelques secondes mon esprit est déjà complètement absorbé par la machine en face de moi. Certains appellent ça de la passion, moi je dirais plus… de la concentration. Il suffit que je tombe sur n'importe quel objet de ce type et pratiquement plus rien n'existe autour… enfin presque vu que mon petit acolyte semble réclamer de la tendresse donc je ne peux pas m'empêcher de passer ma main sur sa tête le temps que l'ordinateur s'allume ou plutôt essaie puisque je ne peux pas accéder au bureau sans oublier le message d'erreur. Je vois... Si je comprends bien c'est lié à un fichier. Soit une défaillance du Disque dur ou alors un virus plutôt sévère même si je pencherai plus pour la deuxième hypothèse. Normalement la solution toute bête et enfantine pour ne pas s'embêter ce serait de formater le Disque dur mais ça lui ferait perdre toutes ses données, enfin s'il nous a appelé ce n'est pas pour tout effacer.
《 Soredeha… Ikuzo. 》

Je me contente d’ouvrir mon sac pour sortir ce qu'il me faut. Pour l'instant juste une clé USB que je connecte à l'appareil, procédé qui force la machine à démarrer. Une fois sur le bureau, je ne dis plus rien et me contente de pianoter dessus pour repérer la source du problème. Un petit scan et en effet, son disque dur est bel et bien infecté. Bon, ça ne devrait pas être trop dur de régler le problème, il y a des virus plus vicieux que ça. On va dire qu'il a de la chance. Après une brève analyse des fichiers je fini cependant par me retrouver face à du contenu que je n'imaginais pas trouver...
《 He…? 》

Heeee ? Il- ? Matte matte matte, juste 2 secondes… Ne me dites pas que c'est ce que je pense ? Et si… Bon… Ce client est humain… un homme qui plus est… Mais… C'est assez embarrassant, si bien que je reste statique devant les fichiers en question pendant un bon moment. Je ne sais même pas où est Seiko-san vu que je n'ai pas fait attention à mon environnement mais s'il est à côté de moi je devine que ma gêne est partagée. N'importe qui le serait même si je tente de garder un visage neutre devant l'écran.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueboy.frbb.net/t4143-aoba-murasaki-citoyen-termine

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Panne informatique et douce rencontre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Panne informatique et douce rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cours informatique
» [BAL] Douce tromperie (PV Marie-Anne et Marine)
» Douce Missive... [Shaelyss]
» Piratage informatique et déformation médiatique
» 07. Girls running wild

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Blue Boy ~ RPG Yaoi • :: ~>• Kyoto • :: • Quartier résidentiel • :: • Appartements & Maisons :: • Maison d'Atsushi S.-