• Blue Boy ~ RPG Yaoi •


 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
~ Forum RPG classé NC-18 : Yaoi & Lemon ~
Relations explicites entre hommes. Vous êtes prévenu(e)s.

Partagez | .
 

 Comme promis chose due

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cœur d'or
avatar

Nombre de RPs : 38

Feuille de personnage
Nationalité: Grec- japonais
Âge: 27 ans
Situation: En recherche

MessageSujet: Comme promis chose due   Dim 1 Oct 2017 - 20:37

Jeudi était enfin arrivé, il avait attendu ce jour avec impatience. Le métis ne rechignait jamais et ne disait jamais non à prendre sois de quelqu’un, encore moins un ami. Agapé avait dit à Natsu qu’il l’aiderait à « s’occuper de sa santé » et ce que compter faire le grec à sa façon, du moment que ce n’était pas désagréable pour le japonais.

Le métis avait rangé avec soin les affaires qui lui seraient utiles et son PC dans son sac bandoulière. Agapé avait aussi pris Max avec lui, ne pouvant rester plus de cinq heures sans lui, le canidé était en quelque sorte, sa béquille, son équilibre pour le borderline qu’il était. Dépassant le délai, il pouvait faire une crise qui l’emmènerait directement à l’hôpital ou un mois de convalescence sans blessure physique grave.

Le grec tapa le code d’entrée obtenue le soir de la réception, au bruit de la porte deux boules de poils viennent croyant le retour de leur maître. Un maine coon a trois couleurs et un chihuahua au iris bleu, le chat ressemblé plus à Natsu que le chien pensé le métis. Agapé s’accroupit devant eux leur demandant de venir avec un sourire de ravissement tandis que Max restait assis à côté de son maître remuant la queue. Le grec avait toujours été apprécié des animaux un don que Dieu lui avait donné, il regarda leurs colliers, le félin s’appeler Tama et le canidé Soso, Agapé n’avait pu s’empêcher de leur faire des câlins accompagnés de papouille, rendant Max un peu jaloux. Le labrador ne tarda pas à pleurer pour en recevoir à son tour, retrouvant son calme après quelques caresses affectueuses.

Le grec visita l’appartement, spacieux et lumineux dans les moindres recoins, laissant son sac sur le sofa du double séjour donnant sur un balcon, analysant ce qu’il pourrait ranger en attendant son ami sans toucher des choses personnelles. Agapé enfila le tablier accroché dans la cuisine ouverte puis s’étira joyeusement le sourire aux lèvres se demandant par quoi commencer. Fujimi lui avait dit qu’il serait là à dix heures donc le métis avait cinq bonnes heures à tuer et puis Natsu lui avait dit qu’il pourrait l’attendre directement chez lui sans la moindre interdiction.

Le métis vérifia que Tama et Soso avaient leurs eaux et nourriture avant de se diriger dans la suite parentale qui était nul doute la chambre du japonais au lit défait vue plus tôt. Le grec aéra la chambre changeant les draps et ramassa les vêtements, déposant le tout dans la buanderie à côté de la cuisine. Il tria les vêtements du panier à linge et ce ramassé, plutôt les costards qui revenaient plus qu’autre chose, ça facilitait la lessive d’un côté, les blancs avec les blancs et les foncer avec les foncer, en tout, il y avait pour deux lavages. Agapé lança le premier lavage et prit le nécessaire pour la poussière et le sol, l’appartement n’allait pas tarder à briller plus qu’il ne l’était déjà.

Ça lui avait pris trois bonnes heures pour le nettoyage : le parterre de tout l’appartement, l’aération, le lancement du deuxième lavage, le tri entre les vêtements à repasser et un coup de chiffon avec un peu de rangement sans toucher l’intérieur des tiroirs de la chambre de Natsu et autres affaires personnelles du maître de maison. Il ne lui restait que le repassage.

Agapé regarda l’horloge de l’entrée, il restait deux heures avant l’arrivée de Natsu. Le métis connaissait le japonais depuis peu, mais était prêt à parier que Natsu avait sauté le petit déj ou avait oublié sa faim noyée dans le travail, un vrai bourreau du travail. Le grec commença la préparation d’un petit-déjeuner traditionnel ne sachant pas si son ami était vraiment du type traditionnel ou non.

Tout au long de la préparation Agapé se demander si, Natsu voudrait dormir ou prendre un bain après le petit déjeuné ou faire autre chose…et que voudrait-il manger pour le déjeuner ? Avait-il passé une bonne journée quoiqu'il n’était bientôt que dix heures ?

-Ne t’attache pas trop, Agapé ! Lui cria Éros dans un coin de sa tête.

-Oui, je sais. Répondu dans un soupire le métis, posant la table.

image du petit déjeuné traditionnel:
 

Fujimi n’allait plus tarder, Agapé profita des quelques minute qui resté à jouer avec les animaux. Se levant pour saluer son ami, l’entendant ouvrir la porte.

-Okaeri Na-chan ! (Bienvenue à la maison Na-chan)Salua le métis joyeusement le sourire aux lèvres, les joues roses de joies. Ta journée, c’est bien passer ? Tu veux peut-être manger d’abord ? J’ai préparé le petit déjeuné. Dit-il d’un ton ravi.

Agapè s’autoriser à l’appelé ainsi, car il était ami, et n’était pas au travail, ce n’était pas obligé de l’appelé « Natsu » pouvais l’appelé « Na-chan ». Le grec l’aurait bien accueille à bras ouvert, mais les Japonais n’était pas friand des contacts physique encore moins des accolades.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueboy.frbb.net/t4098-alphecca-agape-non-fini-citoyenmembre
Membre V.I.P
avatar

Nombre de RPs : 14

Feuille de personnage
Nationalité: Japonais
Âge: 30 ans
Situation: Célibataire

MessageSujet: Re: Comme promis chose due   Ven 6 Oct 2017 - 22:14

J'avais commençais à travailler un peu plus tôt à l'hôtel tout se passer bien, juste un soucis de porte et de cuisine et aussi des malades. Je devais gère mes hôtels et je les gère comme un chef devez les gère, j'étais tout-puissant ici. Je soupirais et j'enchaînais les heures. Ma secrétaire arrivait à 7h00 et m'avait apporter un petit-déjeuner français avec des croissants, mais je n'y avais pas touché.

« Vous ne touchez pas à votre déjeuner patron. » Je la regardais, puis je me remis sur mes dossiers. « Non, j'ai trop de travail et j'ai aussi des rendez-vous. Et puis je n'ai pas faim, vous avez gâché votre temps et votre argent. » J'avais été froid et distant, je n'aimais pas les femmes et j'essaye de ne pas me rapprocher d'elle. Les femmes étaient des vipères. Enfin bref, je repris ma journée, je pris mes dossiers que je finissais et j'allais à mes réunions. J'en écouter certain et d'autre non.

Puis arriva l'heure de rentrer à la maison. Je pris mes affaires et je pris ma voiture pour rentrer chez moi. Je fumais plusieurs cigarettes. Puis je décidais de rentrer chez moi, bien sur avant de rentre je regardais le rapport de ma sécurité. J'avais un invité chez moi, mais je voulais des informations.

Une mère actrice, premier point commun. Un premier frère Hikari, un autre Nana, encore un autre Ryo, une sœur, je n'avais pas assez d'information sur elle, j'envoie un message en disant que je voulais plus d'information sur sa famille, je voulais qu'ils creusent plus. Puis encore un autre, Nakoto, c'était une grande famille. Leurs revenu financier était bien, mais beaucoup plus faible que les revenus de la famille Fujimi, en regardant leur chiffre, je pouvais voir que j'avais la dominance sur cela. Je soupirais, financièrement, je n'avais rien à craindre et c'est s'en doute pour cela que je n'avais pas recherchais plus loin. C'était un concurrent, mais pas un dangereux pour les Fujimi. Je regardais le rapport. Agapé n'avait pas fini ses études de médecine, rien à voir avec moi qui avais tous fini. Puis il y avait une ligne, ''souffre d'une maladie'', c'était trop vague pour moi. Je grognais dans ma voiture et je demander un nouveau rapport.

Je sortis de ma voiture pour rentrer chez moi. J'entrai le code de sécurité puis je rentais chez moi, je sursauter en entendant la voix d'Agapé, je n'étais pas habituer à voir de la compagnie. Mon chien me sauta dessus et je vis un autre chien un plus grand chien. « Je suis rentré. » Je retirai ma veste et je desserrai ma cravate et je retirer un bouton de ma chemise. C'est la première fois qu'on me disait cela. J'étais vraiment surpris, mais je ne laissais rien paraître.

« Ma journée, c'est bien passer, quelque souci en cuisine, mais rien que je ne puis géré. Enfin tu dois savoir ces chose la. » Je me retournais vers lui quand il me dit qu'il m'avait fait à manger. Personne ne ne faisait à manger enfin plus personne. Quand j'étais jeune, j'avais des domestiques, des cuisiniers et des nounous. Tous les Fujimi en avaient. Je n'avais jamais ce que j'aimais le plus. Je me souviens qu'une fois, j'avais mangé quelque chose de bon et de normal. C'était avec mon ex, il avait fait des boules de riz plus connu sous le nom onigiri. J'avais beaucoup aimé, mais j'ai toujours rêvé de manger des choses traditionnelles. Mais dans mon enfance, ce n'était que des choses de luxe et pas traditionnel.

Je le regardais puis je regardais la table, j'étais surpris. C'était un repas traditionnel, sans le savoir, j'avais un sourire, mais il ne resta pas longtemps. « Tu n'étais pas obligé de faire le repas. Mais comme tu l'as fait, je vais le manger. » De toute façon, je l'aurais mangé quand même. Je voulais être poli, il était chez moi et il avait fait à manger. Même si cela me faisait plaisir, je devais le dire. J'entendais déjà les reproches que Hitomi aurai dit '' Il se prends pour ta femme celui-là ! '' Heureusement à cette heure madame était en cours.

Je fis une caresse à mon chat et un gros câlin à mon chien, je savais que si je ne faisais pas cela il me bouderais. Puis je m'installer à table. « Vous mangerez avec moi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cœur d'or
avatar

Nombre de RPs : 38

Feuille de personnage
Nationalité: Grec- japonais
Âge: 27 ans
Situation: En recherche

MessageSujet: Re: Comme promis chose due   Sam 7 Oct 2017 - 19:06

Le Japonais sursauta, n’avait-il pas apprécié le surnom ? Agapé allait s’excuser avant que Soso ne saute sur son maître de joie et que Max rapplique remuant la queue, avait oublié de prévenir le japonais pour le labrador, mais ce dernier ne fit aucune remarque.

Natsu enleva sa veste, défait sa cravate et ouvrit un boutant de sa chemise, c’était mis à laisse avant de lui répondre, que sa journée, c’était bien passé arrachant au passage un autre doux sourire au Grec.

Non, il ne savait pas vraiment de quoi il parlait, c’était surtout son pauvre majordome qui faisait le sale travail, lui s’occuper des signatures, décision importante et faire acte de présence et quand sa santé mentale lui permettait des cherches sur des futurs investissements et autres.

Agapé se sentait mal par moments laissant les autres tout faire, il ne servait vraiment à rien, sa famille avait raison, il n’avait aucune utilité et importance.

Il se tendit quand Natsu le regarde après lui avoir dit qu’il avait fait à manger. Il n’aurait pas dû ? Natsu avait déjà mangé ? Un sourire éphémère, était passé sur le visage du japonais, en regardant la table. Étant donné que le Japonais passe plus que de la moitié de son temps au travail, Natsu devait manger dehors donc, Agapé avait pensé que la nourriture maison traditionnelle ou non lui ferait plaisir. C’était difficile de dire à quoi penser Fujimi avec son expression toujours inexpressive et son froncement de sourcil constant, mais il ne dégager aucune animosité.

Le sourire du grec se fit plus lumineux, ses joues rosies de joie et de gêne, ça lui faisait plaisir d’entendre son ami dire qu’il mangerait sa préparation. Le métis aimé cuisiner pour les autres alors ça ne l’avait pas dérangé mais plutôt réjouie.

-Na-chan si tu as mangé ne te force pas pour moi. Dit-il d’une faible voix dépourvue d’assurance dans un sourire contrit.

Regardant Fujimi avec Soso et Momo, le métis se demander comment on pouvait l’appeler « connard » alors qu’il était si apprécier des animaux. Tandis que le Japonais s’assaillait Max, s’approcha et s’assis à côté de lui pour recevoir aussi une caresse ou un câlin étant un chien très sociable et affectueux. Agapé étouffa difficilement un rire.

-Je peux vraiment manger avec toi ?Demanda-t-il légèrement surpris, les yeux pleins d’émerveillement dans une expression presque enfantine, les joues toujours roses de joies. Pardon, je ne t’avais pas prévenu, c’est Max mon chien, désoler de l’avoir amené sans autorisation. Max dit bonjour.

Le canidé se leva sur ses pattes arrière en tendant sa patte avant au Japonais. Le grec lès laissa faire connaissance pour allait se servir dans la cuisine. C’était quand la dernière fois qu’il avait mangé avec quelqu’un d’autre que Sora ?

-Na-chan, tu dois être fatigué, après le petit déjeuné, tu veux dormir un peu ou prendre un bain pour te détendre...ou tu as prévu autre chose ? Demanda d’un ton doux le Grec de bonne humeur ramenant son plateau de la cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueboy.frbb.net/t4098-alphecca-agape-non-fini-citoyenmembre
Membre V.I.P
avatar

Nombre de RPs : 14

Feuille de personnage
Nationalité: Japonais
Âge: 30 ans
Situation: Célibataire

MessageSujet: Re: Comme promis chose due   Dim 8 Oct 2017 - 0:01

J'avais été surpris par l'autre chien qui m'avais sauté dessus au même moment que soso. Mais j'aimais les animaux, pas autant que les hommes, mais plus que les femmes cela c'était sûr. Je n'avais rien dit car cela ne me déranger pas.

Je regardais Agapé, me dire que je n'étais pas forcé de manger. Je souriais, il était contradictoire, pourquoi avoir fait, a, mange si ce n'est pas pour être mangé. « Tu sais, je n'ai pas mangé, comme je te l'ai dit, je me suis occupé d'un souci en cuisine puis j'ai appelais mes autres hôtels pour avoir leurs chiffres d'affaires. Je n'ai pas eu le temps de manger, même si ma secrétaire m'a acheté à manger. Je me demande quand elle va comprendre que je ne veux rien d'elle. » Je soupirais, j'étais exaspère juste en parlant d'elle. Je n'aimais pas les femmes, des pipettes, des vipères, elle aimait raconter des ragots et être méchante entre elles.

Je le regardais puis je décidai de sortir des choses de mes poches, je les avais complètement oublié. Je sortis mes téléphones de ma poche, je me levais pour les poser sur la table basse. J'en avais deux, un pour le travail et un personnel, même si le personnel servait aussi pour le travail. Je mis les téléphones sur vibreur. Puis je retournais à ma place, j'avais hâte de manger même si je n'avais aucune expression. Pour une fois, j'allais manger comme tous les gens normaux.

« Bien sûr que tu peux manger avec moi. Pourquoi tu ne pourrais pas ? » Je me rassis à ma place, soso m'avait suivis partout durant mon trajet et Tama c'était installer sur le canapé. « Pour ton chien, il n'y a aucun souci. J'aime les animaux, pour moi il n'y a aucun problème. Il faut juste laisser Tama dormir, c'est une tête de mule si on l’embête alors qu'il veut dormir, il mordra et griffera. Il a un mauvais caractère quand il est fatigué. Si tu veux, il y a des os au lait pour chien dans le placard du haut. »

Je n'avais pas l'habitude qu'on m'appelle Na-chan et pourtant, c'était une coutume, une tradition. Mais en général, on m’appelait monsieur Fujimi ou Natsu. « Je ne suis pas fatigué, habituellement, je fais plus d'heures de travail que cela mon corps est habituer au manque de sommeil. » Et merde, je venais de dire que je manquais de sommeil. Je ne pouvais pas revenir en arrière. « Enfin, tu dois aussi connaître la fatigue, tu sais que gérer un ou plusieurs hôtels s'est compliqué. Surtout, quand tu as une équipe de boulet. » Oui, j'avais bien traité mon équipe de boulets, mais je les voyais comme cela surtout pour l'équipe de ménage ou de cuisine. Les bons employés se font rares.

« Et puis tu es là. Cela serai mal poli d'aller dormir ou même prendre un bain et de te laisser seul. Nous trouverons bien un truc à faire ensemble ce n'est pas ce qui manque. Pour l'instant, mangeons ensemble, discutons et on verra ensuite, rien ne presse. » Ce n'était pas ce que je disais habituellement, cela me surprenait moi-même. Depuis quand je n'avais pas pris mon temps pour manger ou discuter avec quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cœur d'or
avatar

Nombre de RPs : 38

Feuille de personnage
Nationalité: Grec- japonais
Âge: 27 ans
Situation: En recherche

MessageSujet: Re: Comme promis chose due   Dim 8 Oct 2017 - 23:33

Alors il n’avait vraiment pas mangé plonger dans le travail, cela était inquiétant, il risquait de faire un malaise ou un surmenage. Le métis rougi et baissa la tête de gêne au sourire de son ami, c’était déstabilisant surtout quand on était habitué à le voir inexpressif, mais les rares expressions qu’il affichait telles qu’elles soient le scier à merveille.

Le temps que le japonais pose ses téléphones sur la table basse, un personnel et l’autre pour le travail. Agapé prit place à table se demander s’il devait lui dire la vérité ou non.

À l’écouter parler le métis se disait que Natsu et Hitomi avaient raison les journalistes était vraiment odieux de dire que Fujimi était un « connard où un beau salopard » alors qu’il était si aimant envers les animaux, le grec avait appris à ses dépens que si on voulait vraiment voir comment était une personne, il fallait voir sa façon d’être avec les être inférieur et non ses égaux. Bon pour le grec, tous les êtres vivants étaient égaux qu'importe l'origine.

L’entendre parler de Tama lui décrocha un sourire amusé, le grec avait plus l’impression que le japonais faisait sa description qu’autre chose.

Venait-il d’avouer qu’il manque de sommeil, connaît-il les risques qu’il courait ! Il avait une folle envie de lui remonter les bretelles. Agapé garda son sourire comprenant que d’un côté, il n’avait pas le choix de se surmener pour le bien de sa famille et pour son titre de chef, voilà pourquoi il voulait qu’il se repose, qu'il ne se force pas trop en sa présence.

-Désolé pour ma question, c’est juste que la dernière fois que j’ai pris un petit déjeuner traditionnel fût avec mon grand-père, alors le prendre avec un ami me fait plaisir. Dit-il touché tel un enfant, les joues rosies avec un doux sourire aux lèvres, légèrement mélancolique, en prenant un bouché du plat. Ne t’en fais pas pour moi, j’ai de quoi m’occuper, il me reste le repasse alors tu peux te reposer un peu. Une heure ou deux heures de sommeil te ferait du bien, je ne veux pas voir Na-chan se surmenait à cause de moi. Fie le métis dans un sourire contrit la voie douce avant de poursuivre tendrement fixant son interlocuteur. Je t’ai dit que je t’aiderais à t’occuper de ta santé et je compte bien m’y tenir, on est ami après tout alors tu n’as pas besoin d’être si poli. Oh, faite, je suis contant que tu laisses une deuxième injection dans le salon pour ton allergie.

C’était la seule chose qu’il avait trouvait pour débuter la discussion, on mangeant. L’idée que Natsu aurait pu l’oublier ne lui traversa même pas l’esprit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueboy.frbb.net/t4098-alphecca-agape-non-fini-citoyenmembre

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comme promis chose due   

Revenir en haut Aller en bas
 

Comme promis chose due

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rapport Bad Moon versus KO, comme promis
» Anya, comme promis, c'est ton tour :chat:
» ? Y a quelque chose dans son regard, d'un peu fragile et de léger, comme un espoir... ? Jill
» Comme quoi, la peinture a aussi du bon [PV Masaki]
» - Que voudriez-vous graver sur votre tombe ? - Quelque chose de court et simple, comme : Je reviens dans 5 minutes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Blue Boy ~ RPG Yaoi • :: ~>• Kyoto • :: • Quartier résidentiel • :: • Appartements & Maisons :: • Appt Natsu F.-