• Blue Boy ~ RPG Yaoi •


 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
~ Forum RPG classé NC-18 : Yaoi & Lemon ~
Relations explicites entre hommes. Vous êtes prévenu(e)s.

Partagez | .
 

 Toshiro Nakajima

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
¤ Gérant du Blue Boy ¤
avatar

Nombre de RPs : 18

Feuille de personnage
Nationalité: Japonais
Âge: 32 ans
Situation: En couple

MessageSujet: Toshiro Nakajima   Sam 5 Mar 2016 - 17:37

Nakajima Toshiro




Surnoms » Shiro, "mère maquerelle" (surnom seulement donné par son grand frère)

Âge » 32 ans

Nationalité » Japonais

Métier » Gérant du Blue Boy

Orientation sexuelle » Il a une femme et une fille donc il est apparemment hétéro
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Apparence physique


Toshiro a un physique purement asiatique d'un mètre soixante quatorze. Cheveux raides et noirs de jais, yeux sombres en amande, pilosité peu développée… Il passe généralement inaperçu parmi ses concitoyens. Sa peau est pâle et il cultive cette particularité. Après tout, en Asie, une peau pâle est synonyme de beauté et parfois de haut rang. Si Toshiro se sent beau ? Oui, mais il ne s'en vantera jamais. S'il a un rang élevé dans la société ? Oui, de part ses parents mais aussi son travail.

Comme dit précédemment, Shiro a des cheveux noirs, qu'il porte légèrement en dessous de la nuque. Il lui arrive de les attacher en une petite queue de cheval ou de les glisser derrière les oreilles lorsqu'il ne souhaite pas qu'ils lui tombent devant le visage. En parlant de son visage, il a des traits plutôt fins. Un nez droit, une bouche aux lèvres claires qu'il aime hydrater, des dents blanches et parfaitement alignées grâce à un petit appareil porté dans sa jeunesse, des sourcils qu'il épile, des cils presque féminins… Il lui aurait été facile de jouer des rôles de femmes dans le théâtre traditionnel japonais s'il n'était pas devenu gérant de club. Mais attention, malgré des traits proches de ceux d'une femme, Toshiro refuse de paraître efféminé. Il est un homme délicat, rien d'autre.

Toshiro porte souvent des lunettes de vue, sobres, sans contours. Lorsqu'il les retire, elles retombent souvent sur son torse grâce à une chaînette en argent, ou bien ont le rôle de serre-tête lorsqu'il les pose sur le devant de son crâne. Elles corrigent un léger défaut de vision qui l'empêche de voir de près. Autre imperfection chez Toshiro, un défaut d'audition à l'oreille droite qui l'oblige à porter un appareil auditif qu'il cache sous ses cheveux. Il n'en a pas honte mais ne voit pas en quoi cela intéresserait les autres de connaître ce détail.

Le gérant du Blue Boy est une personne s'habillant de façon impeccable. Toujours en costume au travail, il lui arrive même de porter des gants blancs pour accentuer son élégance. L'image qu'il renvoie à ses employés et aux clients du club doit refléter le standing du Blue Boy. Il aime porter des kimonos lors de cérémonies ou festivals. En dehors de cela, rien à signaler. Sa garde-robe est sans grande originalité.


Caractère


Toshiro est un homme plutôt posé. Il aime rester assis, à lire, un bon verre de vin à portée de main. Il apprécie les choses simples que la vie peut lui offrir tel un bon repas, un parfum fleuri se perdant derrière les pas d'une personne, la lumière d'un coucher de soleil, la douceur d'un pétale de fleur. Shiro est un brin rêveur et laisse souvent son imagination déborder sur un calepin, sous forme de textes ou de dessins. Il garde d'ailleurs toutes ses créations dans un tiroir, chez lui ou au travail.

En parlant du travail, le gérant du Blue Boy est parfois un peu strict. Même s'il apprécie peu de lever la voix, il n'hésitera pas à le faire si jamais il a du mal à se faire entendre. Il dit quelque chose, on s'exécute. Rien ne doit être pris à la légère dans ce genre d'établissement. Il n'existe aucun détail, tout a son importance. Bien éduqué, Toshiro souhaite que les hôtes de son club le soient aussi. Il n'est pas rare de le voir rôder dans l'ombre d'un hôte pour le surveiller puis de le convoquer par la suite pour souligner les points à améliorer, sans méchanceté. Strict mais juste, voilà ce qu'on dit de lui. Il peut parfois être un peu trop tatillon mais c'est pour le bien du club. Il est un peu comme l'homme à tout faire du Blue Boy. Un souci avec un client ? Il interviendra. Un problème de comptabilité ? Il y jettera un coup d'œil. On a eu raison de le choisir à ce poste.

En dehors du travail, Toshiro aime sortir mais portera ses choix sur les parcs, les théâtres, les expositions, les lieux tranquilles où l'on peut parler sans élever la voix et où on n'est pas collé aux autres. Toshiro aime avoir une certaine distance de sécurité avec les gens mais lorsqu'il apprécie une personne, il peut laisser tomber cette barrière, sans pour autant être très tactile. Le maximum de sa part pourrait être une main sur l'épaule pour réconforter.

Côté intime, Toshiro est quelqu'un de très doux. Il fera tout pour faire plaisir. Dommage pour ses prétendants, il est marié et a une fille. Il aime sa femme, peut-être pas d'un amour passionné mais il a beaucoup d'affection et de respect pour elle. Quant à sa fille, il peut être complètement gaga avec elle et lui cède presque tout. Heureusement que la maman est là pour établir quelques limites.


Particularités


De fines lunettes retenues par une chaînette en argent.
Une grande collection de cravates.
Une alliance en argent à l'intérieur de laquelle sont gravées la date de son mariage ainsi que celle de la naissance de sa fille.


Famille


Toshiro a encore son père et sa mère. Il les voit rarement mais prend de leurs nouvelles de temps en temps. Il a un grand frère chef d'entreprise qui est plus excentrique que lui.
En plus d'être un fils et un frère, le gérant du Blue Boy est aussi un époux attentionné et un père complètement gaga de sa fillette de cinq ans, Manami.


Histoire


Il n'y a pas grand-chose à dire sur l'enfance de Toshiro. Il est né dans une famille aisée et a reçu une éducation traditionnelle et riche à la maison jusqu'au lycée. Il n'a aucunement souffert de son emploi du temps mélangeant culture, sports et arts en plus des matières enseignées obligatoirement à l'école. Il eut la chance de toucher un peu à tout et de se spécialiser dans ce qu'il aimait, à savoir les mathématiques, le dessin et l'écriture (que cela soit calligraphie ou rédaction de textes). Il ne fut jamais très porté sur le sport, contrairement à son frère qui passait beaucoup de temps au dojo. Mais ce n'était pas pour autant que les deux enfants ne s'amusaient pas ensemble. L'aîné aimait embêter son petit frère et c'était réciproque. Sans partager les mêmes centres d'intérêt, ils étaient quand même complices et le sont toujours.

La rentrée au lycée fut un grand changement pour Toshiro qui n'avait jamais fréquenté d'établissement scolaire jusque-là. Ses parents jugeaient qu'il était temps pour lui de grandir et de découvrir autre chose que la maison et les professeurs particuliers. Par chance Toshiro s'adapta rapidement. En même temps, il n'avait pas intégré un lycée médiocre mais un établissement pour enfants de bonnes familles. Il était plutôt dans son élément. Là encore sa scolarité se poursuivit sans problème. Il était très bon élève et la compétition ne lui faisait pas peur. Il évitait toutefois de passer pour le premier de la classe, même si c'était souvent le cas. Il voulait rester le plus discret possible, ne pas faire de vague.

A la fin du lycée, il passa le concours d'entrée à l'université de Kyoto et fut reçu avec un très bon score. Il entra en faculté d'économie et de gestion et y rencontra celle qui deviendrait plus tard sa femme : Aiko Masamoto. Ils avaient le même cercle d'amis et passaient beaucoup de temps ensemble, d'abord à réviser puis ensuite à sortir pour souffler entre les devoirs et les examens. Il n'y avait pas d'étincelles entre eux mais ils s'appréciaient beaucoup et se respectaient.

Un master en poche et une place dans l'entreprise d'un ami de la famille, Toshiro avait un avenir sans ombre. Il demanda la main d'Aiko à ses beaux-parents, se fiança, se maria peu de temps après et emménagea avec sa femme. Le jeune couple était heureux et non, il n'arriva pas un terrible accident qui vint tout bouleverser comme on pourrait s'attendre dans l'histoire de base d'un personnage de forum RP. Les deux jeunes gens travaillèrent puis lorsqu'ils furent certains de pouvoir assumer l'arrivée d'un autre membre dans leur cocon, ils décidèrent de faire un enfant. Celui-ci mit du temps à arriver. Après tout, c'est bien connu : c'est lorsque l'on désire quelque chose que cela ne se produit pas. Mais à force de persévérance (on ne vous fera pas de dessins), Aiko tomba enfin enceinte, d'une petite fille qu'ils appelèrent Manami, écrit avec les kanji d'amour et de beauté (non, pas "gloire" en plus, ça aurait fait trop long).

Tout était parfait pour le couple. Sur le plan professionnel, en plus de son travail de conseiller dans l'entreprise de l'ami de la famille, Toshiro donnait des conseils à son entourage et, par le bouche à oreille, il se fit une bonne réputation dans le milieu de la gestion d'entreprise et put agrandir sa collection de cartes de visite, véritable institution au Japon. Cette réputation et ses connaissances professionnelles l'aidèrent d'ailleurs lorsqu'il perdit son travail. Son patron fila avec l'argent de la société, laissant les employés sans dirigeant et sans salaire du jour au lendemain. Toshiro tenta bien de redresser la situation, mais ce fut peine perdue, surtout lorsqu'il vit l'arrivée des yakuza dans l'histoire. Son patron avait apparemment emprunté de l'argent à des personnes peu fréquentables pour améliorer l'entreprise et celles-ci voulaient revoir la couleur de cet argent rapidement. Malheureusement, le patron ayant disparu avec les caisses de la société et cet "emprunt", les yakuza se tournèrent vers l'homme qui semblait vouloir maintenir l'entreprise la tête hors de l'eau, à savoir Toshiro. Le conseiller était riche mais pas au point de pouvoir rembourser cet emprunt illégal. Les yakuza trouvèrent néanmoins un compromis qui serait bien évidemment à leur avantage. Ils avaient entendu parler des compétences de Toshiro et ils recherchaient quelqu'un pour remplacer l'ancien gérant de leur meilleur club d'hôtes de la ville, le Blue Boy. Ils proposèrent le poste à l'homme qui se sentait pieds et poings liés, avec un salaire qui dépendrait du chiffre d'affaire du club, donc indirectement de sa capacité à gérer l'établissement. Cela obligerait donc le nouveau gérant à travailler dur pour faire gagner de l'argent au Blue Boy, donc au clan qui pourrait revoir l'argent qu'il avait prêté. Ne pouvant pas refuser et surtout ayant peur de le faire, Toshiro accepta. Gérer un club d'hôtes ne devait pas être bien compliqué. C'était une entreprise vendant des biens (repas, boissons etc.) et des services (le service d'hôtes, d'accès à des infrastructures tel un salon de massage ou une salle de sport, etc.). Cela se gérait forcément comme toute entreprise normale.

Lors de son premier jour de travail dans le club, Toshiro eut l'impression qu'il n'allait pas y parvenir. Le Blue Boy était un club pour hommes homosexuels et il était hétéro. Comment pouvait-il travailler dans ces conditions ? Il n'avait rien contre les homosexuels mais il ne connaissait absolument rien de ce milieu et surtout du monde des hôtes. Pour la première fois de sa vie Toshiro se sentit perdu et pensa qu'il ne pourrait jamais s'adapter à son environnement. Mais il n'était pas faible et se convainquit qu'il allait réussir. Sa femme qu'il avait mise au courant de la situation le rassura et le motiva aussi. Toshira resta d'abord dans l'observation, puis passa à l'action. Pour comprendre ce que recherchaient les hommes fréquentant ce club et pouvoir leur apporter ce qu'ils voulaient, Shiro se mit à plusieurs reprises dans la peau d'un hôte. Il appréhenda au début de fréquenter des homosexuels mais il finit par se prendre au jeu. Après tout, il ne s'agissait que de parler, de tenir compagnie. Il avait été habitué à cela dans son ancien travail. Souvent, il avait dû s'occuper d'investisseurs, de partenaires d'affaires, de clients, parfois allant jusqu'à les inviter au restaurant pour améliorer les relations entre eux et l'entreprise. Il avait été un hôte sans s'en rendre compte. Il allait se servir des compétences acquises jusque-là et les transposer à son nouveau travail. Il prit alors confiance en lui et se révéla être un bon gérant de club d'hôtes. D'une légère honte à parler de son travail, il finit par en être fier. Son grand frère avait beau le surnommer la "mère maquerelle", Toshiro lui répondait alors que son club n'était pas un bordel mais un club d'hôtes de haut standing. Des hommes influents fréquentaient son établissement et ses hôtes étaient triés sur le volet pour n'avoir que les meilleurs.

Un an est passé depuis son arrivée aux commandes du Blue Boy et Toshiro a fait beaucoup de chemin. Les yakuza ne semblent pas s'être trompé à son sujet et ils gagnent beaucoup d'argent sur le dos de leur victime, qui ne se sent plus comme tel maintenant. Même s'il y a les yakuza et les propriétaires du club au-dessus de lui hiérarchiquement, Toshiro prend son rôle au sérieux et le Blue Boy est comme son deuxième enfant qu'il chérit comme la prunelle de ses yeux. Messieurs, soyez les bienvenus dans un club qui fera tout pour vous faire plaisir. Chers hôtes, vous êtes entre de bonnes mains avec un gérant comme lui.



Autres


Attention Messieurs les hôtes et clients, Toshiro est là pour que tout se passe à la perfection dans son établissement.

L'histoire de Toshiro peut paraître un peu plate mais il est comme ça, sans grande extravagance.


• Vous


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Je soussigné(e) Toshiro déclare être majeur(e) et avoir pris connaissance du Règlement du Forum, tant RP que Hors-RP, rédigé par le Staff.

Pseudo » Toshiro
Âge » A dépassé le quart de siècle…
Sexe » L'inverse de mon personnage
Comment avez-vous connu le Blue Boy Forum RPG yaoi ? » J'y suis depuis des années *secoue son Kiki* (j'ai mis exprès une majuscule pour faire référence à Kiba, pas à autre chose bande de pervers !).
Un petit commentaire ? » J'avais choisi le prénom de la fille de Toshiro avant d'en connaître la signification de ses kanji ("amour" et "beauté"). J'ai fait de l'humour sans le vouloir :p


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
¤ Policier souffrant de la solitude ¤
Membre du Club
avatar

Nombre de RPs : 345

Feuille de personnage
Nationalité: Japonaise
Âge: 29 ans
Situation: En couple

MessageSujet: Re: Toshiro Nakajima   Dim 6 Mar 2016 - 8:29

Ce personnage est le mien mais j'ai demandé l'avis de plusieurs joueurs pour savoir s'il pouvait être validé ou non. Je ne m'auto-valide pas vraiment car la décision vient de ces joueurs :) Je tenais à le préciser pour qu'on ne s'imagine pas que l'admin fait ce qu'il veut :p

Bon, pour respecter la procédure :

Tout est ok, validé ^^

Tu pourras créer ton [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], pour la suite (pas obligatoire mais conseillé)-
Tu peux chercher un partenaire de jeu dans le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ou directement poster sur un sujet libre, qui sont répertoriés [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], et éventuellement demander un [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Bon jeu =)

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueboy.frbb.net/t2513-kiba-tenkai-policier#24200
 

Toshiro Nakajima

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nicole Sumire Nakajima [OVER]
» Shintaro Nakajima
» présentation: Toshiro Abarai XIII
» Présentation de Hitsugaya Toshiro
» Xaverso Lee [Aventurier]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Blue Boy ~ RPG Yaoi • :: ~>• Contexte et personnages • :: • Personnages • :: • Fiches validées :: Le Blue Boy :: Personnel-